CHAUFFER Robert

 

LE PLAN D'UNE COLLECTION
OU
UN EXEMPLE DE COLLECTION THÉMATIQUE SCOUTISME

 

par Robert CHAUFER (†)

 


 

Nota. Attention cet article n'est qu'une manière de présenter ce type de collection,
mais il ne prétend pas présenter un répertoire de tous les timbres de la thématique scoute dans le monde. Il y en aurait près de 3000 et il en paraît sans cesse de nouveaux !


 

Robert CHAUFER, de Bar le Duc, ancien Scout de France, disparu en 1997, était Président de la Société philatéliste meusienne. Philatéliste trés compétent, il avait rédigé pour la célèbre revue "LE MONDE DES PHILATÉLISTES" une étude où il décrivait sa collection thématique scoute. Cette revue l'avait publiée en mai 1997, et Robert avait eu également la gentillesse de confier ce travail à Lucien DESMARETZ. Place à ce spécialiste !

 

Quel plan adopter pour une collection sur le scoutisme ? 
Robert CHAUFER nous ouvre ses pages d'album ....

 

LE SCOUTISME

 

Historique, buts, symboles, principes, organisation ... des timbres illustrent tout ce qui fait le scoutisme dans ses détails. Pour identifier un timbre, nous mettons le pays, l'année de parution, YT (catalogues Yvert et Tellier), et le numéro YT du timbre. PA signifie Poste aérienne.

 

1 - COMMENT DEVIENT-ON ÉCLAIREUR ?

 

L'ESPRIT CHEVALERESQUE : le postulant doit faire preuve d'esprit de chevalerie. Le vrai chevalier met son honneur au dessus de tout.

ROUMANIE 1939 YT 580.

 

LA PROMESSE : avant d'être reçu "Éclaireur", un jeune garçon doit prendre l'engagement suivant: "Je promets sur mon honneur que je ferai de mon mieux:

  • pour accomplir mon devoir envers Dieu et la Patrie
  • Pour aider autrui en tous temps
  • pour obéir à la Loi de l'Éclaireur.


BRÉSIL 1982, Bloc-feuillet YT 50

 

 

2 - L'INVESTITURE

 

Le SIGNE SCOUT : avec la main droite.

Le pouce sur le petit doigt signifie que le fort protège le faible.
FINLANDE 1957 YT 453. 

 

 

 

 

 

 

 

Les trois doigts levés rappellent les trois articles de la promesse : être loyal, aider autrui, obéir à la Loi de l'Éclaireur.
HONGRIE 1939, YT 538. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Salut complet :
JAPON 1972, YT 1069 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autre salut :
GRECE 1960, YT 706

 
 

 

 

 



 

L'UNIFORME

Les vêtements sont caractéristiques notamment par le chapeau à grand bord, le foulard, la chemise, le ceinturon, le bâton :

 

 

 

 


MALI 1976, YT PA 280,

 

 

 

 

 

 

 

 

 


ARGENTINE 1982 YT 1304,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LIECHTENSTEIN 1987 YT 323.

 

 


 

 

 

LES INSIGNES

La fleur de lys, emblème que Baden-Powell emprunta à l'indicatif du Nord sur une boussole qu'il utilisa en Inde où il servit comme officier. 
 

 

 

 

 

GRECE 1963 YT 795,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


ARGENTINE 1961 YT 633

 

 

 

 

3 - LES ACTIVITÉS DE L'ÉCLAIREUR

 

L'EXPLORATION :

C'est envoyer les Éclaireurs en patrouille pour des tournées d'exploration (timbre SINGAPOUR 1982 YT 403), dormir en plein air où que ce soit, prendre une carte, trouver son chemin, explorer un endroit donné (une montagne, un lac), découvrir la nature (timbres NIGER 1967 YT 200, et DAHOMEY 1967 YT 259).

 

 

 

LA VIE AU GRAND AIR

"L'homme de plein air aura toujours le dessus dans la bataille de la vie" affirmait Baden-Powell.

 


GRECE 1960 YT 710,

 

 

 

 

 

 


TRISTAN DA CUNHA 1982 YT 316

 

 

 

L'ORIENTATION

Tous les Éclaireurs connaissent les points de la boussole. Rien n'est plus important que de savoir où est le Nord. Sans boussole, on repère le nord d'après le soleil le jour, d'après la lune et les étoiles la nuit.
 


GRECE 1960 YT 709,

 

 

 

 

 

 

 


GABON 1967 YT PA 58,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


HAUTE VOLTA 1973 YT PA 53.


 

 

 

LES SIGNAUX A MAIN

Les Éclaireurs sont très habiles à faire passer secrètement des informations d'un endroit à un autre, à se faire des signaux.



DAHOMEY 1966 YT 242,

 

 

 

 

 

 


INDONÉSIE 1955 YT 93,

 

 

 

 

 

 


GUINÉE 1974 YT 536.


 

 

 

LES SIGNAUX PAR LE SON

"Quand un chef veut rassembler sa troupe ou sa patrouille, il fait sonner son clairon ou sa corne d'un appel particulier." (Baden-Powell).
 

 

 


ROUMANIE 1935 YT 482,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


GRECE 1963 YT 798,

 

 

 

 

 

 

 


TUNISIE 1960 YT 512.

   

 

 

 

LES JEUX ET LA MUSIQUE

Ils font partie des activités physiques ou intellectuelles auxquelles on s'adonne pour se divertir ou jouer d'un instrument de musique.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

GRENADE 1972 YT 446,

 

 

 

 

 

 


BELGIQUE 1982 YT 2065,

 

 

 

 

 

 


BELIZE 1982 YT 690.

 

 

 

L'HÉBERTISME

Méthode d'éducation physique consistant en exercices naturels effectués en plein air.
 

 


GRENADINES DE GRENADE 1982 YT 427,

 

 

 


JORDANIE 1964 YT 453,

 

 

 

 


ASCENSION 1982 YT 303

 

 

 

LES SPORTS NAUTIQUES

Un Éclaireur doit savoir prendre un bateau, explorer une rivière ou les rives d'un lac; il doit savoir ramer et pagayer seul ou en équipe.
 

 

 


DOMINIQUE 1982 YT 751,

 

 

 


NICARAGUA 1975 YT 1021

 

 

LE TRANSPORT DE COURRIER

L'Éclaireur peut être un facteur occasionnel. En 1918, 18 ans après Mafeking, les scouts ont participé à l'organisation du premier service postal de Tchécoslovaquie au lendemain de l'indépendance.

GRENADINES DE ST VINCENT

 

 

LE PIONNIERISME

LES NOEUDS :
tout Éclaireur doit savoir faire des noeuds. C'est le croisement, l'entrelacement d'une chose flexible (fil, corde, cordage) exécuté de façon qu'il soit d'autant plus serré que l'on tire plus fortement sur les extrémités.

 

 

 

 

 

 

JORDANIE 1964 YT 456,

 

 

 

 

 

 

 

 

 


ISRAÊL 1968 YT 362.

 

 

 

LES BRELAGES :
la technique des brélages est de fixer, d'assembler, de construire à l'aide de cordes et de bâtons.

RWANDA 1978 YT 814

 

 

4 - LA VIE EN CAMP

 

LE CAMP est par excellence le rassemblement des Éclaireurs, ce dont ils se réjouissent le plus.

SUEDE 1975 YT 901

 

 

LA TENTE : 
une fois l'emplacement du camp choisi, il faut planter la tente de façon qu'elle tourne le dos au vent.

SAINTE HELENE 1982 YT 368.

 

 

LES INSTALLATIONS :
dans le camp Éclaireurs, les tentes ne sont pas alignées comme dans les camps militaires. Cela permet à chaque patrouille de conserver son unité.

ILES VIERGES 1982 YT 447.

 

 

LES BREVETS sont des insignes qui récompensent une compétence particulière dans un domaine donné.
 

 

 

 

 


SAINT CHRISTOPHE 1982 YT 520,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


SAINT VINCENT 1974 YT 367

 

 

 

LES REPAS :
un Éclaireur doit savoir faire cuire lui-même sa viande et ses légumes, se faire du pain sans les ustensiles ordinaires (B.P.).

NOUVELLE ZÉLANDE 1953 YT 324,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


SAINTE HELENE 1982 YT 366,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


NICARAGUA 1975 YT 1023.

 

 

LE FEU est l'activité scoute par excellence après une bonne journée et juste avant d'aller dormir.

CUBA 1957 YT 449,

 

 

 

 

 

LE SAUVETAGE :
l'Éclaireur est toujours prêt à faire son devoir et à affronter le danger pour aider son prochain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


GRECE 1960 YT 707,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


GRENADE 1976 YT 676.

 

 

 

LES RENCONTRES INTERNATIONALES :

Les Éclaireurs sont connus dans le monde entier et leurs dirigeants tiennent des conférences mondiales.
 

 


LUXEMBOURG 1982 YT 1011.

 


Les jamborees sont l'occasion de se rencontrer pour des scouts de tous pays et de toutes races, c'est un pas vers une estime et une compréhension mutuelles. 

 

1920 : premier jamboree à Londres avec 8000 participants de 33 pays. 

 

1933 ; 4ème jamboree en Hongrie avec 34 pays représentés. Le symbole de ce jam était le cerf.

 

 

 


HONGRIE 1933 YT 462.

 

 

1947 : à Moisson en France, 6ème jamboree mondial avec 30000 participants venus de 44 pays.

 

 

 


FRANCE 1947 YT 787

 

 

1955 : à Niagara Falls au CANADA, 77 pays ont participé au 8ème jamboree mondial, le premier hors d'Europe.

 


CANADA 1955 YT 283.

 

 

1963 : à Marathon en GRECE, 89 pays ont tenu le 11ème jamboree mondial.

 


GRECE 1963 YT 794.

 

 

1975 : 14ème jamboree mondial à Lillehammer en NORVEGE, 17000 participants de 91 pays.

 

 


NOUVELLES HÉBRIDES 1975 YT 411

 


. . . . . . . 

 

5 - LES ANNIVERSAIRES

 

Célébrer la paix et la bonne volonté entre les hommes "Scout un jour scout toujours" : l'aspiration du scoutisme est d'aider la jeunesse à s'investir dans un monde meilleur (B.P.). C'est donc la mise en oeuvre pratique à travers :

  • la troupe, communauté permettant l'apprentissage de la gestion et de la démocratie.
  • la patrouille, petite communauté de jeunes, lieu de décisions d'action et d'entr'aide.
  • la Loi et la Promesse, l'occasion d'un engagement volontaire et un appel au dépassement de soi.
  • des symboles, l'uniforme comme signe d'appartenance.
  • l'auto éducation, une démarche d'autonomie et de responsabilité; un idéal de paix et de fraternité universelle.
  • le camp et la vie dans la nature, un espace de liberté, un lieu privilégié d'affrontement du réel.
  • le jeu, moyen naturel de découverte et d'apprentissage de l'enfant

Robert CHAUFER 




Note de l'éditeur : ceci est la vision personnelle du thème scout par l'auteur, un ancien Scout de France, qui apparaît bien pénétré des buts et valeurs du scoutisme, qu'il a divisé en chapitres comprenant chacun plusieurs sections. Le scoutisme en France a énormément changé depuis, bien des points rapportés de mémoire par Robert sont approximatifs, bref les jeunes générations s'adapteront à leurs mouvements actuels.

A chacun donc de personnaliser sa collection, en augmentant ou en réduisant le nombre de chapitres et de sous chapitres en fonction du nombre de timbres scouts dont on dispose (il en existerait dans les 3000) et suivant ses conceptions personnelles.

 


Calendrier
« Octobre 2017 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
Dernières modifications
Galerie photos

Journée CHAMARANDE